CHAPITRE «  QUESTIONS AUTOCHTONES »

Ce chapitre présente :


  • une analyse des débats terminologiques autour de la notion de « Peuples Autochtones »


  • des constats
    sur la situation des peuples autochtones dans les domaines tels que:

    - Le Domaine du politique : autodétermination, Institutions, Accès à la justice...
    - Les Questions de société : Identité, Langue, Culture, Éducation, Santé..
    - le Rapport aux territoires : Terres, Territoires, Ressources...


  • les Moyens d'action utilisés
    par les peuples autochtones pour le respect de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones.


L’expression «Questions autochtones» procède d’une série d’ajustements et situe l’inscription dans le politique de problématiques relatives à un segment précis de la population. Elle est la traduction française de indigenous affairs ou asuntos indígenas. L’expression employée par une ONG internationale comme IWGIA (www.iwgia.org/), organisation spécialisée dans les droits des peuples autochtones, servit jusqu’en 2010 de titres à deux publications en anglais (indigenous affairs) et en espagnol (asuntos indígenas). Enfin, elle se retrouve aux Nations unies dans l’intitulé de l’Instance permanente des Nations unies sur les questions autochtones, l’expression «questions» étant rendue en anglais par le vocable issues (UN Permanent Forum on Indigenous Issues) et en espagnol par le terme cuestiones (Foro Permanente para las Cuestiones Indigenas).
Source: BELLIER Irène, CLOUD Leslie, LACROIX Laurent, 2017, Les droits des peuples autochtones. des Nations unies aux sociétés locale. L'Harmattan