Émissions radio

Le Tibet, la souffrance et l'espoir

Quand bien même les douloureuses épreuves que doit affronter à nouveau le Tibet sont quelque peu étouffées aux yeux de l’opinion internationale par la quasi-absence de journalistes et de touristes étrangers qui pourraient en témoigner, on en sait assez pour connaître la résurgence des affrontements violents avec les autorités chinoises. Depuis mars 2011, la résistance a pris la forme d’immolations par le feu, une trentaine au moins dans une région du monde qui est pratiquement en état de siège après les émeutes qui l’ont secouée en 2008. Au dehors, le Dalaï-Lama, chef spirituel du Tibet, prix Nobel de la Paix en 1989, aujourd’hui âgé de 76 ans, continue d’incarner en exil la farouche volonté d’un peuple de ne pas se laisser asservir et oblitérer.
Avec Laurent Deshayes, spécialiste de ce pays dont il connaît intimement l’histoire, nous allons nous interroger sur la permanence et les déboires d’une identité, sur les conséquences durables d’une situation géographique à la fois protectrice et périlleuse, entre solitude et séduction, sur la place du bouddhisme et des monastères dans la capacité plus ou moins grande de s’affirmer comme une nation et de résister aux invasions. Sans négliger bien sûr, les mutations et les constantes de l’idée qu’au dehors on s’est faite du Tibet, jadis et naguère. On y trouve du rêve, beaucoup, de l’incompréhension, fréquente, et aussi le très fort sentiment d’une impuissance devant les malheurs qui n’ont guère cessé d’accabler ce petit peuple sans pareil. Jean-Noël Jeanneney