Bibliographie

BERNATZIK Hugo Adolf , 1955, Les esprits des feuilles jaunes (les Malbris), Plon

DOVERT Stéphane, IVANOFF Jacques, 2011, Thaïlande contemporaine, Les Indes savantes,623p.

La Thaïlande est en pleine effervescence, mais son avenir incertain. La crise politique et le blocage des institutions durant l'opposition des Chemises jaunes et des Chemises rouges ont montré les limites du développement social et économique tant vanté : le "modèle thaïlandais". Celui-ci a-t-il d'ailleurs jamais existé ? Comment la Thaïlande doit-elle aujourd'hui se moderniser ? Au-delà d'une certaine façon d'être Thaïlandais, le vrai visage du pays commence à apparaître. En analysant les fondamentaux historiques et économiques du pays mais aussi en observant son système éducatif et ses forces culturelles latentes, Thaïlande contemporaine offre un regard critique, moderne et original pour comprendre ce qui fait de la Thaïlande un pays unique et contrasté. Cette monographie nationale réunit 21 auteurs qui abordent sans tabous la structuration d'une idéologie nationale, permettant une réévaluation de la question complexe de l'identité thaïlandaise en prise avec la mondialisation.

HOANG,Michel, 1992, La Thaïlande et ses populations, Complexe, Paris.

IVANOFF Jacques, 2004, Les Naufragés de l'Histoire - Les jalons épiques de l'identité moken (archipel Mergui, Thaïlande-Birmanie), Les Indes savantes, 593p.

A la croisée des eaux de l'Asie du Sud-Est continentale et insulaire, parmi les 800 îles de l'archipel Mergui (sud-ouest de la Thaïlande et de la Birmanie), naviguent les Moken, quelques milliers de nomades marins. Une population classée comme archaïque, ce que contredit une grande résistance à l'assimilation-, mal connue, irrémédiablement jugée inassimilable, elle a entretenu le mystère autour d'elle, et la pérennité d'erreurs de jugements scientifiques. Mais les Moken résistent toujours, recomposant leur mobilité selon des critères culturels puissants, en utilisant à leur profit les contradictions des sociétés dominantes environnantes. Ces résistances et les paradoxes culturels ne sont que l'expression d'une idéologie nomade garante d'un mode de vie " traditionnel " toujours actuel. Société de chasseurs-cueilleurs que l'histoire a poussée sur la mer, le cœur des Moken bat au rythme des chasses et des collectes, au rythme des saisons et de la mobilité ou de la sédentarité. Toutes ses activités, chasse, collecte sur estran, récolte de miel, de nids d'hirondelles, d'holothuries, de coquillages, sont l'écho socialisé de la geste de leurs ancêtres, garante de leurs trésors identitaires. Les ancêtres, au cours de leur quête migratoire, fondèrent les sous-groupes exogames et donc la mobilité structurelle. Ils organisèrent la société, aussi bien rituellement (fête des poteaux aux esprits qui réunit les flottilles éclatées à l'approche des pluies et tout le savoir sacré acquis sur leur route), que techniquement en inventant la spécificité du bateau moken considéré comme un double de l'homme et support des enseignements des épopées. Le quotidien moken s'inscrit dans la continuité de ce que rapportent les mythes, les légendes, les contes, les chants, la langue sacrée, une littérature qui seule pouvait expliquer le fonctionnement de la société en fondant un idéal que les hommes d'aujourd'hui poursuivent encore. C'est cette mémoire qui est rapportée ici.

IVANOFF Jacques, LEJARD Thierry, 2001, Mergui et les limbres de l'Archipel oublié, 246p.

Impressions, observations et descriptions de quelques îles au large du Tenasserim. Le Mergui Archipelago Project a réalisé cinq expéditions entre 1998 et 2001. Elles ont permis de redécouvrit un des plus beaux endroits de la planète, coupé du monde pendant plusieurs décennies. Un projet de coopération culturelle et scientifique s’est mis en place afin de pouvoir valoriser le patrimoine local et promouvoir la culture nomade moken sans oublier le patrimoine historique et culturel birman. Le lecteur découvrira les dessins pariétaux multi-séculaires, les jalons archéologiques du monde indien sur sa route vers l’Asie du Sud-Est, l’histoire colorée et mouvementée de la région depuis l’apparition des premiers occidentaux et partagera la vie des nomades Moken.

MERLEAU-PONTI Claire, LE ROUX Pierre, 2005, Histoires des Jawi - Un peuple de Thaïlande, Actes Sud, 60p.

Bien loin dans le sud de la Thaïlande vit un peuple musulman dans un pays bouddhiste: les Jawi. Un jeune ethnologue français, Pierre Le Roux, est allé à leur rencontre, a vécu avec eux, appris leur langue et recueilli leurs contes traditionnels. On les découvre ici pour la première fois. Ces récits extraordinaires nous disent comment le tigre et le chevrotain vivent ensemble dans la forêt, et nous expliquent l'origine surprenante de la graine de l'arbre à caoutchouc; ils nous racontent pourquoi le riz a une âme, et comment une ourse aima un homme... Et, plus que tout, ils nous parlent des Jawi eux-mêmes, de leurs origines, de leur vie quotidienne, de leurs croyances et de leurs rites.