ASIE DU SUD-EST

CAMBODGE




 

Cliquez pour agrandir

Source : Université du Texas,
http://www.lib.utexas.edu/maps/

 

En termes relatifs et absolus, le Cambodge a la plus petite population autochtone en comparaison de ses voisins du sud-est asiatique. Les Khmer, ethnie majoritaire, représentent à peu près 90% de la population.

Sur la base de l'appartenance linguistique, le recensement de 1998 a identifié 17 groupes autochtones différents soit environ 101.000 personnes ou 0,9% des 11 millions 400.000 cambodgiens. Des recherches empiriques, toutefois, suggèrent que ce chiffre est sous estimé et que les autochtones pourraient être au moins 190.000, c'est-à-dire 1,4% de la population totale.

La Constitution de 1993 garantit les mêmes droits à tous les Cambodgiens quelles que soient leur race, leur couleur, leur langue ou leurs croyances religieuses. La législation reconnaît peu de droits particuliers aux autochtones.

Néanmoins, la promulgation de la Loi sur la terre en 2001 a ouvert une période sans précédent de reconnaissance explicite des droits territoriaux collectifs pour les autochtones. La Loi sur les forêts de 2002 fait également une référence explicite aux droits des communautés autochtones quoiqu'elle leur retire le contrôle de la majorité des forêts en les re-classifiant comme "terres publiques de l'état".

Le Cambodge est signataire de nombreux textes internationaux qui protègent les droits des peuples autochtones. Il est partie prenante de la Convention sur la diversité biologique (1992)  qui reconnaît le rôle des peuples autochtones dans la protection de la biodiversité. Le gouvernement cambodgien a aussi voté en faveur de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Source : IWGIA - The Indigenous World