AFRIQUE DU NORD

ALGERIE




Cliquez pour agrandir

Source : wikipedia

 

Les Imazighen sont connus aussi sous le nom de « Berbères », dérivé du latin « barbares », appellation donnée par la Rome antique à tous ceux qui ne parlaient pas latin. Amazigh (pluriel : imazighen) signifie « homme libre ». Ils sont les peuples autochtones d’Algérie,d’autres pays d’Afrique du nord et du Sahara où ils sont présents depuis l’antiquité.

Selon l’historienne Malika Hachid, leur présence remonte à plus de 10.000 ans : « l’identité et la culture berbères se sont forgées en Afrique du nord et nulle part ailleurs ». Le gouvernement algérien, toutefois, ne reconnaît pas le statut d’autochtones des Imazighen.

Il n’existe, en conséquence, aucune statistique officielle sur leur nombre en Algérie. A partir de données démographiques sur les territoires où vivent les populations parlant le tamazight, les associations de défense et de promotion de la culture amazigh les estiment à environ 10 millions,soit un tiers de la population algérienne totale. Les Imazighen d’Algérie sont concentrés dans cinq grandes régions du pays : la Kabylie au nord, les Aurès à l’est, la Chenoua, région côtière montagneuse à l’ouest d’Alger, le M’zab au sud et le territoire touareg au Sahara. De nombreux Imazighen vivent également dans le sud-ouest du pays (Tlemcen et Bechar) et au sud (Touggourt, Adrar, Timimoun), ils représentent plusieurs dizaines de milliers de personnes. On notera aussi que dans plusieurs grandes villes comme Alger, Blida, Oran, Constantine, plusieurs centaines de milliers d’habitants sont historiquement et culturellement amazigh mais ont été partiellement arabisés au cours des années, succombant à une assimilation graduelle.

La population autochtone se distingue d’abord pas sa langue (le tamazight) puis par son mode de vie et sa culture (vêtements, nourriture, croyances). L’urbanisation et la politique d’arabisation détruisent de plus en plus, cependant, les traits caractéristiques des Imazighen.

La Constitution algérienne reconnaît la langue amazigh comme langue nationale. Cependant l'identité amazigh demeure marginalisée dans les institutions étatiques.

Source : IWGIA - The Indigenous World