Textes de référence de la recherche sur le Mexique

 

BARRONET Bruno, 2010, Autonomie indienne et éducation au Chiapas. Les écoles des terres récupérées par les paysans mayas du Sud-est mexicain », in Autrepart. Revue de Sciences Sociales au Sud, IRD/Presses de Sciences Po., No. 54 « Education et conflits. Les enjeux de l’offre éducative en situation de crise », pp. 65-80.
BARRONET Bruno, 2007, « Education interculturelle et pouvoir indien : le cas des écoles de la Forêt Lacandone au Chiapas », in Les Cahiers Amérique Latine Histoire et Mémoire, Université Paris 8, n° 13, « Les limites de l’interculturalité en Amérique latine aujourd’hui », pp. 149-166.
BARRONET Bruno, 2011, « La question de l’interculturalité dans les expériences d’éducation en terres zapatistes », Colloque international Le multiculturalisme ‘au concret’ en Amérique latine, IHEAL-Institut des Amériques, CREDA-CNRS, 25 juin, Paris.
BARRONET Bruno, 2009 « Autonomie territoriale, éducation et violence d’Etat », Séminaire « Images et politiques de l’autochtonie : territoires et mouvements », EHESS-MSH, 14 décembre, Paris. BARRONET Bruno, « Education indigène et autonomie : un modèle zapatiste ? », Séminaire de l’ERSIPAL, Université Paris 3, IHEAL-CREDAL, Ecole doctorale 122, 11 décembre, Paris. BARRONET Bruno, 2006 « Education de base et lutte pour l’autonomie », Séminaire de l’Equipe de recherche Société Identité et Pouvoir en Amérique latine (ERSIPAL), 20 octobre, IHEAL-CREDAL, Ecole doctorale 122, Paris.

BASCHET Jérôme, 2001, Mexique 2001 : la marche de la dignité indigène et la reconnaissance frustrée des droits des peuples indigènes », Journal de la Société des Américanistes, 87, p. 363-375.
BASCHET Jérôme , 2007, « L’expérience zapatiste, à treize ans du soulèvement armé de 1994 », dans L’Amérique latine en lutte, hier et aujourd’hui, Actuel Marx, 42, 2007, p. 48-58
BASCHET Jérome , 2010, « Autonomie et émancipation : l'expérience zapatiste », Entropia, 9, 2010, p. 71-83.

DEVINEAU Julie, 2004, "Les indigènes et le droit". Numéro 46 de la revue TRACE (Travaux et Recherches en Amérique Centrale), Mexico, Décembre 2004 (en espagnol et en français).
DEVINEAU Julie, 2010, « Les politiques d’équipement au Mexique : Privatisation, décentralisation et reconfiguration du pouvoir politique en milieu rura », Revue Internationale de Politique Comparée, Vol. 17, No3
DEVINEAU Julie,2009"Variations régionales : la politisation des identités ethniques au Mexique", Problèmes d’Amérique Latine, no72.
DEVINEAU Julie, 2004, "Les juristes indigènes face à l’Etat (Mexique)". TRACE, no 46. Décembre 2004, p. 99-120
DEVINEAU Julie, & M’BONDA E. .2004 "La question des identités culturelles dans les Etats-nations et dans les relations internationales : quelques quiproquos". Cahiers de l’UCAC, Yaoundé, No7, p. 153-179.
DEVINEAU Julie, 2011, « L’ethnicité est-elle soluble dans le local ? Revue des réformes de la législation locale en vue de la reconnaissance des peuples indigènes au Mexique ». Le multiculturalisme au concret, David Dumoulin (dir.), Presses de la Sorbonne Nouvelle
DEVINEAU Julie, 2010 "Le changement vu d’en bas. L’appropriation locale des politiques publiques au Mexique", dans Bruno Palier, Yves Surel, et alii. Quand les Politiques Changent. Paris: L'Harmattan,. DEVINEAU Julie,2009 « Les mutations de l’Etat territorial ». Présentation de ma thèse, Amérique Latine, Political Outlook 2009. Sciences-Po/OPALC,
DEVINEAU Julie, 2009 , « Les paradoxes des politiques locales de l’ethnicité au Mexique ». Publication en ligne sur le site de l’OPALC, décembre 2009, www.opalc.org.
DEVINEAU Julie,2009, « Les enclaves autoritaires au Mexique », dans l’Atlas de l’Amérique Latine, sous la direction d’Olivier Dabène. Editions autrement, Paris, 2009.
DEVINEAU Julie, 2009, « Les associations de municipes dans l'Etat d'Oaxaca, Mexique, entre l'action collective et la politique institutionnelle ». Publication en ligne sur le site de l’OPALC (observatoire politique de l’Amérique Latine et des Caraïbes),

DUMOULIN–KERVAN David,2009, « La Durabilité en conflit : réserve naturelle versus foresterie communautaire au Mexique » (avec J. Foyer) dans : G. Froger, V. Géronimi, Ph. Méral et P. Schembri (dir.), Diversité des politiques de développement durable. Temporalités et durabilités en conflit à Madagascar, au Mali et au Mexique, Paris, Khartala-GEMDEV, 2009, pp. 183-221 DUMOULIN–KERVAN David MICHEL Aurélia ,2007,« La communauté indienne participative : de quelques usages dans la politique mexicaine » , dans : Catherine Neveu (dir.) Cultures et pratiques participatives, une perspective comparative , (préface de Yves Deloye) Paris, Harmattan, 2007, pp. 233-253

FOYER Jean, 2006,Développement des biotechnologies et biotechnologies pour le développement au Mexique, l’impossible appropriation. In Revue Tiers-Monde, n°188, octobre-décembre 2006.
FOYER Jean, DUMOULIN David 2004, ONG transnationales et experts dans le débat démocratique : bioprospection et savoirs indigènes au Mexique. In Problèmes d’Amérique Latine, n°54, pp. 95-122 FOYER Jean, ,DUMOULIN David, 2005, Bioprospection et savoirs indigènes au Mexique : la dynamique d’un conflit politico - technologique. In Cahiers du Gemdev, n°30,
FOYER Jean,2002,La complexification des conflits sociaux au Mexique : l’exemple des Montes Azules. Mémoire de DEA, IHEAL-Paris III (Dir : Yvon Le Bot), 2003.
FOYER Jean,2002, Art, Mythe et Utopie dans la communication zapatiste : une révolution politique. Mémoire de l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, (Dir : Serge Regourd).

GONZALEZ CASANOVA Pablo 2000, , Les indiens du Mexique à l'aube du nouveau millénaire Alternatives Sud, ISSN 1026-2253, Vol. 7, Nº 2, 2000
.

HEBERT Martin, 2007, « De la consultation à la justice sociale : les conditions matérielles et symboliques de la diffusion d’une éthique autochtone en matière de gestion durable des ressources forestières en territoire partagé »Recherches amérindiennes au Québec vol.36, no 2-3, pp.
HEBERT Martin 2007, « Conversions religieuses, conflits et continuités dans une communauté tlapanèque du Guerrero (Mexique) » Anthropologica, vol.49, no.1, pp.81-93.
HEBERT Martin,2006, « Ni la guerre, ni la paix: Campagnes de « stabilisation » et violence structurelle chez les Tlapanèques de la Montaña du Guerrero(Mexique) » Anthropologica, vol.48, no.1 : 29-42.
HEBERT Martin, 2006, « L’espérance politique et économique chez les jeunes Tzeltales et Tlapanèques du Mexique »Recherches amérindiennes au Québec , vol.XXXV, no.3 : 39-47.
HEBERT Martin, 2006, « Présentation : paix, violences et anthropologie » dans Une anthropologie de la paix ?, numéro thématique de la revue Anthropologie et sociétés, vol.30, no.1 : 7-28.
HEBERT Martin, 2006, « Les conditions du Pardon : L’impact symbolique des persistances et changements structurels dans le processus de réconciliation au Chiapas (Mexique) » dans Du vrai au juste. La mémoire, l’histoire et l’oubli sous la direction de Michèle Baussant. Québec : Presses de l’Université Laval.
HEBERT Martin, 2004, « La marche politique chez les autochtones du Guerrero, De l’échange de saints à la contestation »Recherche amérindiennes au Québec vol.XXXIV, no.1 pp.69-77.
HEBERT Martin, 2001, "Échanges de pélerinages, réseaux d'alliance et micropolitique d'un mouvement autochtone au Guerrero (Mexique) Recherches Amérindiennes au Québec, vol.31, no.1.
HEBERT Martin, 2001, "Sous le regard des ancêtres: Imagination et mouvements socio-politiques chez les Tlapanèques du Guerrero (Mexique)" Discours social / Social discourse, vol.3, pp.100-110. HEBERT Martin, 2000, "Histoire, symbolisme et modes de résistance chez les Tzeltals de la Selva Lacandona (Chiapas) 1940-1994" Recherches Amérindiennes au Québec, vol.30, no.2, pp.3-10


HOFFMANN Odile , 2008- Ariel de Vidas, Anath y Odile Hoffmann. 2008. "La Nation et ses mémoires. Récits indiens et noirs sur l’ancrage et l’appartenance (Mexique, Colombie)", p37-56 en Mémoires et Nations", Transcontinentales. Sociétés, idéologies, système mondial, Paris, 1er semestre 2008, num.6

LABRECQUE Marie France, 2000, « Politiques de développement pour les femmes et mondialisation: des cas au Mexique et en Colombie ». Dans Druelle, Anick et Marie-Andrée Roy, dirs. Lectures féministes de la mondialisation: contributions multidisciplinaires. Montréal, UQAM, Les cahiers de l'IREF, no. 5, pp. 19-36.
LABRECQUE Marie France 2002, « État, paysannerie et pauvreté au Yucatan, Mexique. Développement et participation », Anthropologica (numéro spécial sur le Mexique sous la direction de Gavin Smith et de Marie France Labrecque), XLIV (2) : 171-183.
LABRECQUE Marie France 2002, Dans les maquiladoras du Yucatan…'Pour qui a vraiment envie de travailler'!, Canadian Woman Studies/Les cahiers de la femme , vol 21/22 (4/1) : 100-107. LABRECQUE Marie France 2001, « Perspectives anthropologiques et féministes de l'économie politique », Anthropologie et Sociétés, 25 (1) : 5-21.
LABRECQUE Marie France 2001, « L'économie politique de la construction des genres chez les Mayas du nord du Yucatan au temps des maquiladoras », Anthropologie et Sociétés, 25 (1) : 99-115.

LE BOT Yvon, 2009, "Des Andes à la Californie. Luttes indiennes en Amérique Latine ", in Ronan Le Coadic (dir.), Bretons, Indiens, Kabyles… des minorités nationales ?, Rennes, Pesses Universitaires de Rennes, 2009, p.145-158
LE BOT Yvon, ,2007,"Acteurs sociaux, acteurs culturels et migrants. Sociologie de l'Amérique latine et globalisation", in Michel Wieviorka et al. (dir.), Les sciences sociales en mutation, Paris, Editions Sciences Humaines, 2007, p. 345-352
LE BOT Yvon, 2006,"Les mouvements indiens en Amérique latine. Etapes, dimensions et significations", in C. Gros et M.-C. Strigler, Etre indien dans les Amériques, Paris, Editions de l’Institut des Amériques, 2006
LE BOT Yvon, 2004, "Le rêve mexicain américain. Identités sociales et culturelles dans la migration", in E. Carrillo-Blouin, A. Guillou, A. Guyon (dir.) Interculturalités : utopies et réalités. De l’intégration au métissage, Brest, Université de Bretagne Occidentale.
LE BOT Yvon, 2000,"Chiapas : Malaise dans la mondialisation", Les Temps Modernes, n° 607 , janvier-février 2000, p. 220-240
LE BOT Yvon, 1998, "Identité et démocratie : sens et portée du mouvement zapatiste au Mexique", Parcours, Les Cahiers du Grep Midi-Pyrennées, n° 17-18.
LE BOT Yvon, 1998, « Le zapatisme : une volonté d'émancipation", Cahiers Cercal, Université Libre de Bruxelles, n°24, p. 37-43
LE BOT Yvon, 1998, "Les zapatistes, l'autonomie et la nation", Espace de libertés, Université Libre de Bruxelles, p. 12-15 LE BOT Yvon, 1997, "Où va le Mexique ?", Bulletin du Centre d'analyse et de prévision, Ministère des Affaires étrangères, n° 69, p. 37-50
LE BOT Yvon,1989, "Le mouvement indien au Guatemala à l'assaut du pouvoir municipal (1966-1974)", in J. Revel-Mouroz (dir.) Pouvoir local, régionalismes, décentralisation, Paris, Travaux et Mémoires de l'IHEAL, n°49 1989
LE BOT Yvon, 2003, "Le rêve zapatiste", Ethnies, vol. 17, n° 19-30, 2003
LE BOT Yvon, 2000, “Chiapas : malaise dans la mondialisation”, Les Temps Modernes, n° 607, 2000 LE BOT Yvon,1998, “Les zapatistes, l'autonomie et la nation”, Espace de libertés, Université Libre de Bruxelles, 1998
LE BOT Yvon, 1998, “Le zapatisme : une volonté d'émancipation”, Cahiers du Cercal, Université Libre de Buxelles, n°24, 1998
LE BOT Yvon, 1998, “Identité et démocratie : sens et portée du mouvement zapatiste au Mexique”, Parcours. Les Cahiers du GREP, n° 17-18, Toulouse., 1998
LE BOT Yvon, 1997, "Où va le Mexique ? ", Bulletin du Centre d'analyse et de prévision, ministère des Affaires étrangères, n°69, 1997
LE BOT Yvon,1980, "Sauver la paysannerie du tiers-monde ? La politique de la Banque Mondiale à l'égard de la petite agriculture : le cas colombien" (en collaboration avec Christian Gros), Problèmes d'Amérique Latine, n°56, 1980

LESTAGE Françoise, 2006, "L’Etat et les indiens. Programmes de développement étatiques et ouvriers agricoles migrants sur la frontière mexico-étasunienne (1990-2000)", Danilo Martuccelli, Jean-François Véran et Dominique Vidal (dir.), Politique et société en Amérique latine, Villeneuve d’Ascq, Presses de l’Université de Lille3, 2006, p. 31-46. 

LESTAGE Françoise, LAVAUD Jean-Pierre , 2006, "L’indianisme en Amérique Latine. Historique, réseaux, discours, effets pervers", in Esprit, janvier 2006, p. 42-64 (version espagnole à paraître dans Politica, Santiago de Chile). 

LESTAGE Françoise, LAVAUD Jean-Pierre 2005, "Compter les indiens : Bolivie, Etats-Unis, Mexique", L’Année Sociologique, vol 55, n°2, 2005, p. 487-520. (version espagnole publiée dans T’inkazos, revista boliviana de ciencias sociales.

LOPEZ CABALLERO Paula, 2011,"Altérités intimes, altérités éloignées. La greffe du multiculturalisme au Mexique et en Amérique latine", Critique internationale, n° 51, 2011, pp. 129-149 LOPEZ CABALLERO Paula, 2010, "Le nationalisme ordinaire, un régime de vérité pragmatique ? Anthropologie des symboles nationaux au Mexique", Raisons politiques, (numéro spécial: Nationalismes ordinaires), nº 37, février 2010, pp. 79-88
LOPEZ CABALLERO Paula, 2009, "L’État, "l’Indien" et l’anthropologue", Critique (Numéro spécial dédié au Mexique dans le cadre l’invitation de la littérature mexicaine au Salon du Livre 2009), Nº 743, 2009, pp. 217-229.
LOPEZ CABALLERO Paula, 2008, Ethnographier l’État, historiciser l’ethnicité. Regards depuis Milpa Alta, DF (Mexique) XVIIe-XXIe siècle", Nuevos Mundos – Mundos Nuevos, 2008
LOPEZ CABALLERO Paula, 2009, "Mexicains sans être métis, autochtones sans être indiens. Variations dans la représentation de soi chez les originarios de Milpa Alta (Mexico) (1950-2000)", dans Gagné Natacha, Thibault Martin et Marie Salaün (coords.) L’autochtonie en question. Regards croisés France - Québec. Université de Laval, Québec, 2009, pp. 229-247
LOPEZ CABALLERO Paula,2006, "Ambiguïté et pouvoir. Micro-politique à Milpa Alta, une zone rurale du District Fédéral",in Danièle Dehouve et Marguerite Bey (eds.), La Transition démocratique au Mexique. Regards croisés, Paris, L’Harmattan, 2006, pp. 237-264
LOPEZ CABALLERO Paula, 2011, L'utopie nationale de la diversité. Rhétoriques multiculturelles officielles au Mexique, 1980-2010, Congrès AFEA.

MELENOTTE Sabrina, 2010, « Entre voyage et militantisme : Les ambiguïtés du tourisme politique dans l’État du Chiapas », en coll. avec Clément Marie dit Chirot, Revue Interdisciplinaire des Travaux sur les Amériques, n°3,
MELENOTTE Sabrina, « L’autonomie zapatiste est-elle une forme de bonne gouvernance ? », in Dorval Brunelle (dir.), Gouvernance : théories et pratiques, Montréal, Editions IEIM
MELENOTTE Sabrina, 2009, « Jeunesses européenne et zapatiste : une rencontre solidaire et alternative ? », in M-F. Labrecque, F. Laugrand et B. Saladin d’Anglure (dirs.), Expériences de jeunesses autochtones : affirmation, innovation et résistance dans les mondes contemporains, Presses de l’Université Laval et Presses de l’Université de Rennes.
MELENOTTE Sabrina, 2008, « Comment mener une ethnographie au Chiapas ? Entre engagements et désengagements sur un terrain fortement politisé », Altérités vol.5 n°2, 129-142
MELENOTTE Sabrina,2011,Splendeurs et misères de l'autonomie zapatiste : vues depuis San Pedro Polhó, Chiapas, Mexique, Congrès AFEA

NADAL Marie-Josée, 2001. "Que sont les Mayas devenus ? La construction de nouvelles identités au Yucatán", Recherches amérindiennes du Québec, vol. XXXI, n01, pp. 49-61.
NADAL Marie-Josée, 2001, "Les présidentes des coopératives féminines du Yucatán : transgressions du genre et reproduction sociale", Revue Tiers-Monde, n0 164, pp. 865- 88. PUF et Université de Paris I. NADAL Marie-Josée, 2000, "L'exercice du pouvoir dans les coopératives de femmes : le cas du Mexique". Les cahiers de l'IREF, no 6, pp. 91-116.
NADAL Marie-Josée, 1998. "Les coopératives de production au Yucatán : La recherche d'une identité sexuelle signifiante", dans Diane Lamoureux (dir.), Les limites de l'identité sexuelle, Montréal, Remue-ménage.

RECONDO David, 2001, Mexique : multiculturalisme et démocratisation dans l’Oaxaca”, Problèmes d’Amérique Latine, 41, 2001, p. 45-70.
RECONDO David, ,2006, Mexique, la démocratie sous la révolution", Alternatives internationales, n°31, juin 2006, pp. 20-24.
RECONDO David, 2005, "Bolivie : l’alternative n’est pas indienne", Alternatives Internationales, n°23, avril 2005.
RECONDO David,2001, "Mexique : multiculturalisme et démocratisation dans l’Oaxaca", Problèmes d’Amérique latine, n°41, avril-juin 2001, pp. 45-70.
RECONDO David, 1996,"Mouvements indiens et transition politique au Mexique", Trace, CEMCA, décembre 1996, n°30, pp. 67-79.
RECONDO David,2007, "Les enjeux internationaux des élections mexicaines", in DABÈNE, Olivier (dir.), Amérique latine, les élections contre la démocratie ?, Paris, Presses de Sciences Po, 2007, pp. 289-308.
RECONDO David, 2007,"Mexique. Le calme après la tempête électorale", Ramses 2008, Paris, IFRI, 2007, pp. 313- 316.
RECONDO David,2007, "Les paradoxes de la démocratie participative en Amérique latine : une comparaison des trajectoires mexicaine et colombienne", in NEVEU, Catherine (dir.), Cultures et pratiques participatives. Perspectives comparatives, Paris, L’Harmattan, 2007, pp. 255-276.
RECONDO David, 2007, Amérique latine. Les mouvements indiens entre guérilla et ethnicisme", in Universalia 2006, Paris, Encyclopaedia universalis, 2007, pp. 147-150.
RECONDO David,2006, "Mexique. Haute tension électorale", in L’état du monde 2007. Annuaire économique et géopolitique mondial, Paris, La Découverte, 2006, 243-246.
RECONDO David, 2005 , "Vote communautaire et suffrage individuel : une comparaison des pratiques électorales dans le sud du Mexique", in NADAL, Emmanuel, MARTY, Marianne et THIRIOT, Céline (dir.), Faire de la politique comparée au XXIe siècle. Les terrains du comparatisme, Karthala, 2005, pp. 393-416.