Déplacement massif d'autochtones en conséquence d’une politique de construction de grands barrages menée sans consentement préalable des populations

Les méga barrages sur la Batang Rejang

En amont de Belaga sur la Batang Rejang le paysage a totalement changé, la forêt a été rasé et un immense réservoir inondera bientôt la région sur 69 000 ha. Depuis le début des travaux du barrage hydroélectrique de Bakun en 1996, dont la production estimée s’élèvera à 2 400 MW, une controverse s’est développé sur l’utilité de cet énorme barrage qui a nécessité le déplacement de quelque 11 000 personnes de 52 longhouses relogées dans des villages de béton autour du Sungai Asap, au nord de la Rejang.

Des indemnisations ridicules, un chômage endémique, un accès limité à l’eau propre, l’électricité, l’éducation, le soutien agricole et les soins de santé et des transports insuffisants ont laissés la population dans une situation de grande détresse.

L’histoire du barrage Bakun illustre parfaitement les erreurs politiques du gouvernement du Sarawak et de son premier ministre Mr Tahib Mahmud.

Lorsque la crise financière asiatique déferla sur la Malaisie en 1997, le projet fut revu à la baisse.

En 2001, le gouvernement décida pourtant de revenir au projet d’origine, prétendument en raison des sommes considérables déjà investies. Une société sino-malaisienne fut chargé de l’achèvement de cette énorme centrale de 2 400 mégawatts.

L’utilité du projet reste un mystère car le Sarawak n’a apparemment pas besoin de source d’énergie supplémentaire et l’installation des câbles sous-marins de 650 km de long, prévus initialement pour le transfert d’électricité vers la Péninsule malaise s’est révélé irréalisable.

L’inauguration du barrage Bakun est prévue courant 2010.

Voir la vidéo de protestation sur le site du Bruno Manser Fund

 

Le projet SCORE
Sarawak Corridor of Renewable Energy.

Ce projet lancé en février 2008 par le premier ministre du Sarawak a pour objectif la construction de 12 nouveaux barrages. L’un d’ente eux, à MURUM doit submerger plusieurs longhouses Penan, Kelabit,et Kenyah, déplacer plusieurs milliers de personnes et affecter le Parc de Gunung Mulu pourtant classé Patrimoine mondial par l’Unesco. Le programme SCORE affectera plus de 70 000 km2 dans les divisions portera la production d’énergie du SARAWAK à 7000 MW à horizon 2020 alors que les besoins de l’État se situent aux alentour de 1 000 MW.

 

 

Pour utiliser le surplus d'électricité produite:
Projet de construction de la plus grande unité mondiale d’électrolyse d’aluminium

Afin de justifier, à postériori, l’existence du barrage de BAKUN et utiliser l’excédent d’ énergie qui sera produite par la réalisation du projet SCORE, les autorités ont décidé de construire à SIMILAJAU une énorme fonderie d ‘aluminium d’une capacité de production initiale de 500 000 tonnes (avec possibilité d’atteindre par la suite jusqu’à 1,5 millions de tonnes), un projet d’investissement de 2 milliards $ réalisé par le géant minier angloaustralien RIO TINTO ALCAN et la société Malaisienne CAHAYA MATA SARAWAK (CMS) , dont les principaux actionnaires sont des membres de la famille du Premier ministre du Sarawak. Ce nouveau projet renforce le mécontentement des écologistes ainsi, que les accusations de collusion des responsables politiques avec les firmes multinationales.

Derriere toute cette frénésie d'investisement ......... pots de vin.........corruptions

Retour