POLYNÉSIE FRANCAISE
MA'OHI


Extrait du DVD : des peuples autochtones francophones en mouvement



« Nos Etats sont ainsi réunis à la France ;
mais nous demandons à ce grand pays de continuer
à gouverner notre peuple en tenant compte des lois et coutumes tahitiennes.
Nous désirons enfin que l’on continue à laisser toutes les affaires
relatives aux terres entre les mains des tribunaux indigènes »

Déclaration du roi Pomaré V consacrant la réunion à la France,
 des Iles de la Société et dépendances.
Traité du 29 juin 1880

La Polynésie française est un POM, un pays d'outre-mer français situé dans le Pacifique-Sud, entre la Nouvelle-Zélande et l’Amérique du Sud. Ce territoire fait partie d’un ensemble plus vaste couvrant une grande partie du Pacifique et formant un vaste espace géographique appelé le « triangle polynésien », dont les sommets sont Hawaï au nord, l’île de Pâques au sud-est et la Nouvelle-Zélande au sud-ouest.

La Polynésie française est constituée d’environ 118 îles réparties en 5 archipels (Archipels de la Société composée des îles-du-Vent et Sous-le-Vent, archipels des Marquises, des Tuamoutu, des Gambier et des Australes) couvrant une superficie émergée (incluant les lagons) de 4200 km, dispersée sur 2,5 millions de kilomètres carrés équivalant à la surface de l’Europe (moins la Russie).

Du point de vue groupe ethnique, les Tahitiens formaient en 2004 quelque 44 % de la population. Ils sont suivis des demis européens (les Euronésiens), des Français, des Chinois hakka et des Tuamotu. Les autres groupes sont numériquement beaucoup moins importants.  
Le nom Polynésien peut désigner seulement les autochtones (appelés Ma’ohi) ou globalement tous les résidents, selon le contexte. Les Ma’ohi, peuple autochtone des îles de la Société, habitent principalement l’île de Tahiti, mais leur aire culturelle déborde au nord-est sur l’archipel des Tuamoutu et au sud ouest et au sud sur les îles Australes.

Source : Fiche d'information pour le Congrès d'Agadir