Les peuples autochtones face au Covid-19 :
un tour d’horizon au 20 mai 2020.

Irène Bellier, anthropologue, Directrice de recherche CNRS, Vice présidente du GITPA

Cet article, écrit à chaud, vise à présenter en 8 points, la manière dont le Covid-19 affecte les peuples autochtones. Ils représentent une catégorie sociale présentant des caractéristiques particulières que nous préciserons au fil du texte. Mais ils ne sont pas tous affectés de la même manière.

Une approche transversale de leurs situations fait apparaitre des traits communs avec les situations vécues en Europe ou en France. Elles témoignent aussi de différences majeures qu’il convient de prendre en considération au moment de penser la pandémie.

Après quelques considérations sur la nature des données que j’ai pu récolter pour une vingtaine de pays (1), nous nous intéresserons à ce que les chiffres révèlent ou laissent de côté (2) et à la circulation de l’information à destination de ces populations (3).

On verra comment la pandémie prend place dans une histoire des épidémies vécues qui soulève des peurs et suscite des interprétations de ce nouveau virus (4), une mémoire que sous-tend plusieurs niveaux de compréhension (5).

Avec la question simple de savoir que faire face à la pandémie ? on se penchera sur les pratiques que les communautés ont adoptées dans les actuelles circonstances. Cela mettra en évidence l’importance du territoire pour ces populations en ces moments de crise où la relation à l’autre et à l’extérieur tend à se charger d’un sentiment de risque aggravé ( 6). Il s’agit de savoir que faire des mesures de distanciation physique recommandées (7) lorsque les infrastructures, et notamment celles d’hygiène et de soin, n’obéissent pas aux normes des mondes urbains. On se pose la question de savoir comment vivre avec la pandémie, pour se nourrir, obtenir des aides et se soigner, où l’on voit que les savoirs traditionnels sont convoqués (8).

En conclusion, on se penche brièvement sur le traitement de la mort qui intervient dans ces circonstances qui bouleversent l’ordinaire des existences et la ritualité qui tient les individus, leurs familles et la société.

Intégralité de l'article

Iréne Bellier, interviendra en direct sur Radio France Inter, le 29 mai 2020, à 13h30,
dans l’émission de Mathieu Vidard, le Virus au carr
é.



www.gitpa.org