Trois bonnes nouvelles concernant
les communautés autochtones pygmées d'Afrique centrale

Les peuples autochtones pygmées constituent une communauté locale, ou un groupe vivant en République démocratique du Congo. Ils y sont désignés sous divers noms. Notamment les Mbuti (les Basua, et Asua) qui sont localisés dans l’Est du pays, spécialement dans la région de l’Ituri, les Twa qui sont localisés le long de la frontière avec le Rwanda et dans la région du lac Tumba, dans la province de l’Equateur, les Cwa qui vivent dans les forêts et savanes autours des lacs du Kasaï. D’autres groupes sont repartis à travers la région forestière de la RDC, notamment les Aka, le long de la frontière Nord-ouest avec la République du Congo.

A ce jour, les peuples autochtones « pygmées » ne jouissent pas pleinement d’un accès égal aux services de l’éducation et de la santé, tel que prévu par l’article 21 de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones. Cet article dispose que « les peuples autochtones ont droit, sans discrimination d’aucune sorte, à l’amélioration de leur situation économique et sociale, notamment dans les domaines de l’éducation, de l’emploi, de la formation et de la reconversion professionnelle, du logement, de l’assainissement, de la santé et de la sécurité sociale ».

L'article 123, point 16, la Constitution de la RDC oblige l’État à prendre une loi qui détermine les principes fondamentaux relatifs à la protection des "groupes vulnérables".

Suite a un intense lobbying des organisations pygmées et de la Société civile une "Proposition de la loi portant Principes Fondamentaux relatifs aux Droits des Peuples Autochtones Pygmées de la RDC" a été déposée fin juillet 2014 à l’Assemblée Nationale.

Cette proposition vient d'être inscrite à l'ordre du jour pour débat général en vue de l'adoption et promulgation par le Chef de l'État.
L'article du journal LE MONDE

1461 organisations candidates provenant de 126 pays à travers le monde ont concouru pour cette compétition auquel la DGPA a participé suite à un examen par les pairs en deux étapes note la source. Ce Prix Équateur 2015, considéré comme une contribution à la Conférence sur les changements climatiques des Nations Unies (CoP21) à Paris, France, sera décerné, lors d’une cérémonie de grande envergure, le lundi 7 décembre prochain dans la capitale française.

L'article de l'Agence Congolaise de Presse

L'ONG Dynamique des Groupes des Peuples Autochtones (DGPA) et InsightShare, ont organisés un atelier de vidéo participative dans le village de Lokuku en République démocratique du Congo (RDC). L'atelier a été consacré à l'utilisation de la vidéo pour analyser les relations entre les Batwa et les résidents du village bantou. Durant le processus, les participants ont filmés les discussions et interviews sur l'histoire du village, la propriété foncière, les relations entre les deux groupes et la façon de les améliorer. Les images que les participants locaux ont filmées chaque jour ont été projetées chaque soir à tous les habitants du village qui ont ensuite débattu des sujets abordés dans les vidéos. Ce film réalisé par les participants à Lokuku sur la "cohabitation pacifique" représente les questions et les débats lors de l'atelier, ainsi que les solutions que les participants et les membres de la communauté ont pour l'avenir.


Accès aux informations sur les droits des pygmées sur le site du GITPA

gitpa@orange.fr