Brésil indien

Les principaux évènements du 1er semestre 2016

 


29/12/2015
Dilma met son veto à une loi sur l'éducation différenciée pour les peuples autochtones.


Le 8 décembre 2015, le président de la Chambre des Députés a envoyé à la Présidente de la république un projet de loi (No 5954) relatif à l'éducation indigène dans le cadre de l'éducation nationale. En plus clair, ce projet assure aux communautés indigènes l'utilisation de leurs langues maternelles et processus propres d'apprentissage et d'évaluation. La présidente a refusé de promulguer cette loi. Dans son message au Parlement (No 600 du 29 décembre 2015), Dilma justifie son veto par le fait que, "Malgré son mérite, le dispositif inclurait une obligation trop importante de mise en œuvre en raison de la grande variété de communautés et de langues indigènes dans le Brésil."
Les critiques émises sur ce véto par les organisations autochtones


7-14 / 03 /2016
La Rapporteuse spéciale de l'ONU sur les droits des peuples autochtones en visite au Brésil

Lors de la conférence de presse qu'elle a tenue à Brasilia au terme de sa visite, elle a relevé que, par rapport au constat établi par James Anaya "il y a eu des reculs extrêmement préoccupants dans la protection des droits des peuples indigènes, une tendance qui continuera à s'aggraver si des mesures décisives ne sont pas prises par le gouvernement pour retourner la situation." Communiqué AYA


5/05/2016

Dilma inaugure le barrage ultra controversé de Belo Monte

C'est le projet le plus décrié et controversé de ses deux mandatures, le barrage de Belo Monte, qui entre progressivement en opération depuis le mois dernier et jusqu'à 2019, a détruit au coeur de la forêt amazonienne une zone pourtant légalement intouchable en raison de la richesse exceptionnelle de sa biodiversité endémique. Belo Monte a détruit également la vie des peuples indigènes et des dizaines milliers de riverains qui vivaient de façon traditionnelle le long des berges du Xingu, fleuve blessé. Mais peu importe, la présidente Dilma Rousseff, pourtant dans une tourmente sans précédent qui mène tout droit à sa destitution, se joue des victimes en organisant une inauguration / campagne de communication totalement indécente. (Planète Amazone - 5/05/16)
Lettre d’adieu des Xingu à Dilma Roussef


10/05/2016
Une importante mobilisation à Brasilia

Environ 800 délégués des Peuples Indigènes de toutes les parties du Brésil ont planté leurs tentes pour trois jours à Brasilia, près du Mémorial des Peuples Indigènes. C'est la 12e édition de "l'Acampamento Terra Livre" ATL (Campement Terre Libre).

Déclaration de la Coordination des peuples autochtones du Brésil (APIB)


13/05/2016
Adresse du cacique Babau,
Représentant de l'organisation politique des Tupinambas de la Serra do Padeiro

Adresse :Aux autorités et ONG brésiliennes et étrangères, au Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits et libertés fondamentales des peuples autochtones. de Rosivaldo Ferreira da Silva
Texte de contextualisation

14/06/ 2016
Assasinat du leader Guarani,
Clodiodi Aquileu

par des hommes de main armés quand ils ont attaqué la communauté de Tey’i Jusu

. Communiqué AYA

Les communautés amérindiennes du pays alertent après la nomination d'un militaire à la tête de la Fondation nationale de l'Indigène (FUNAI)

Manifeste de la communauté académique et scientifique contre cette nomination

www.gitpa.org