ASIE DU SUD

CHAGOSSIENS





L’archipel des Chagos est un ensemble de cinquante cinq îles situées dans le centre de l’océan Indien, au sud des Maldives et à l’est des Seychelles. Réparti en sept atolls, il constitue un sanctuaire naturel majeur. Il était peuplé de Chagossiens du 15 ème siècle jusqu'au début des années 1970. L’archipel fait partie du territoire britannique de l’océan Indien (BIOT), un territoire britannique d'outre-mer. Depuis le début des années 1970 il est dans son intégralité une réserve naturelle et un site Ramsar dans la partie orientale de Diego Garcia. Sur les 55 îles de l'archipel, 54 sont inhabitées. Seule l'île de Diego Garcia reste occupée sur sa partie occidentale dévolu à une base militaire américaine et quelques travailleurs sous contrat. L'archipel est revendiqué par Maurice.

À l'occasion de l'indépendance de la colonie britannique de Maurice, l'archipel des Chagos en est détaché le 8 novembre 1965 pour constituer le territoire britannique de l'océan Indien, un territoire britannique d'outre-mer. Cette scission de territoire fait suite à un accord du conseil des ministres de Maurice qui reçoit d'importantes subventions en dédommagement. Entre le 17 juillet 1966 et 1973, les Chagossiens, les habitants autochtones de l'archipel, sont intégralement déportés vers Maurice et les Seychelles. Dans le cadre de ce déplacement de populations, le gouvernement britannique crée une caisse suite à des négociations menées entre 1971 et 1982 afin de les aider financièrement à s'installer dans leurs nouveaux pays. Ce déplacement de population est motivé par la construction d'une base militaire britannique et ouverte aux américains. Autorisée le 30 décembre 1966, la base est ouverte le 1er octobre 1977 après le rachat de toutes les terres le 3 avril 1967. C'est dans ce contexte que les Chagossiens se lancent à partir de 1998 dans une série de recours en justice à l'encontre du gouvernement britannique. Leurs revendications portent sur un meilleur dédommagement de leur expulsion, le droit de pouvoir retourner vivre dans l'archipel et l'obtention de la nationalité britannique lors d'une demande formulée en 2001. La politique d'immigration inscrite en 2004 dans la Constitution du territoire britannique de l'océan Indien est invalidée en 2006 et 2007 par la cour d'appel britannique. Mais dans le même temps, cette cour d'appel confirme le statut militaire et extraordinaire de Diego Garcia. Quelques Chagossiens ont la possibilité de retourner en visite dans l'archipel en avril 2006. Finalement, les Chagossiens sont déboutés le 22 octobre 2008 lorsque la chambre des Lords, le dernier recours en appel dans le système judiciaire britannique, entérine la situation et ne laisse aucune possibilité de retour pour les Chagossiens.

Source :Wikipédia