AMERIQUE DU SUD

COLOMBIE




Selon le recensement officiel de 2005, 87 peuples autochtones ont été identifiés en Colombie, parlant 64 langues différentes et totalisant 1.400.000 personnes, soit 3,4% de la population totale du pays. Les organisations autochtones locales avancent, elles, l'existence de 92 peuples. Les plus nombreux sont, par ordre décroissant : les Wayùu, environ 300.000, les Nasa ou Paez, 210.000, les Embera 100.000 et les Pasto 80.000.


La grande majorité d'entre eux vivent dans les zones rurales andines, côtières et amazoniennes et ont, par conséquent des modes de vie et d'organisations sociales très différents. Ils occupent plus de 30% du territoire colombien et, jusqu'à présent, ont obtenu la reconnaissance légale de leurs titres de propriété sur quelque 31 millions d'hectares de terres (310.000 km2).

La carte des terres autochtones recoupe largement celle des activités des groupes armés qui, depuis le début des années 1960, poursuivent une guerre interne. Ce qui a provoqué de graves crises dans ces populations, particulièrement en Amazonie.

La Constitution de 1991 établit que : "L'état reconnaît et protège la diversité ethnique et culturelle de la nation colombienne.". Il reconnaît aussi les territoires autochtones comme organisations territoriales de la République. Depuis lors une législation de grande portée a été promulguée, cependant elle n'a pas empêché la perte continuelle de ces territoires et les menaces qui pèsent sur eux.

Source : IWGIA - The Indigenous World