CORNE DE L'AFRIQUE

ERYTHRÉE




Carte : L'Aménagement linguistique

 

Dès l'indépendance, acquise en 1991 (de facto) et en 1993 (de jure), le gouvernement, extrêmement répressif, a fermé les frontières de l’Érythrée et a encore intensifié l’utilisation de la coercition après la crise politique de 20011. On ne dispose d’aucune donnée fiable quant au nombre exact de groupes ethno-linguistiques, ni de données, même partielles, à propos de la situation socio-économique des groupes autochtones.

On estime que les peuples autochtones représentent approximativement entre 5 % et 7 % de la population totale. Les peuples autochtones, dont il sera question dans cet article, sont ceux qui revendiquent leur identité autochtone au sein des groupes ethno- linguistiques érythréens, tels les Afar et les Kunama.

L'Érythrée fait partie, en tant qu’État, du Committee on the Elimination of Racial Discri- mination (CERD), de la Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Women (CEDAW) et à la Convention on the Rights of Child (CRC), mais n’adhère pas à la Convention 169 de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Il subsiste, toutefois, un énorme fossé entre les engagements pris dans le cadre de ces traités et les pratiques réelles du gouvernement.

Absente lors du vote, l'Érythrée n'a pas adopté la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples - UNDRIP). L'Érythrée n'a pas édicté de cadre législatif ou institutionnel national pour la protection des droits des peuples autochtones.

Dans le pays, aucune Constitution n’est en vigueur et le Parlement n’y est pas en fonction.

Il n'y a jamais eu d'élections nationales libres et équitables.

Les droits à la liberté d'association et d'expression sont sévèrement limités.

Les droits des peuples autochtones ne sont pas formellement reconnus pas plus que les organisations représentatives qui défendent les droits des peuples autochtones.

Source : IWGIA The Indigenous World 2017


 

 

y