PACIFIQUE
Triangle Polynésien
SAMOA


  • Évènements marquants en : 2020

 

Il y a deux entités dénomées "Samoa" dans le Pacifique:

- Les Samoa occidentale, un État indépendat
- les Samoa américaine toujours sous domination des États unis


L’État indépendant Samoa a été le second (après le Royaune de Tonga), État insulaire du Pacifique à garantir le droit à l'autodétermination et à l'indépendance en Océanie au cours du XXème siècle (1962).

La population du Samoa est estimée à 198.414 personnes. Les données démographiques des Samoa sont: Samoan 96%, Euronesiens 2% (personnes d'ascendance européenne et polynésienne), et autres 1,9%.

Grâce à des décennies d'actions directes de manifestations non violentes via le mouvement Mau, combinées à des délégations répétées à la Société des Nations et plus tard aux Nations Unies, et face à une violente oppression, Samoa ont obtenu un siège aux Nations Unies en tant que membre à part entière en 1976.

Le Samoa s'est initialement abstenu lors du vote en faveur de l'adoption de la Déclaration des Nations Unies des droits des peuples autochtones (DNUDPA) en 2007; cependant, il ont depuis exprimé leur soutien.

Lorsque l’État Indépendant de Samoa a obtenu son indépendance, il a créé un État- nation moderne respectant l'état de droit. Cependant, le Samoa a conservé la fa’a Samoa (culture traditionnelle) dans les structures politiques et dans sa Constitution. Les Matai (chefs traditionnels) peuvent se présenter aux élections au Fono (parlement monocaméral).

Le Parti de la protection des droits de l'homme (HRPP) est au pouvoir depuis 1982 et a soutenu des mesures spécifiques vers des valeurs universelles d'égalité. Le suffrage universel a été introduit en 1990, accordant aux femmes le droit de vote pour la première fois. En 2013, la Constitution a été amendée garantissant aux femmes cinq sièges au Fono.

La loi de 2013 Komesina o Sulufaiga (Ombudsman) a élargi le mandat de la loi Komesina o Sulufaiga à partir de 1989 pour inclure l'Institution nationale des droits de l'homme du Samoa (INDH). L'institution indépendante s'est vu confier trois fonctions principales: la bonne gouvernance, les droits de l'homme et une unité spéciale d'enquête.

Source : GITPA Le Monde autochtone 2021

 

 

ò”