Chronologie
naga

EPOQUE PRÉCOLONIALE EN INDE DU NORD EST


Les royaumes à l’arrivée des Britanniques

1228 a 1268 : Règne de Sukhâpa, 1er roi de la dynastie des râjas Ahom (1228 a 1838). Venant de Birmanie, Sukaphâ, un prince Shan, soumet deux tribus mongoles en 1215, se fixe en Assam et fonde la dynastie qui comprend l'Assam et l'Arâkan.

Dés le XVème siècle, les Âhom, animistes, s' hindouisent, le royaume devient officiellement hindouiste en 1714.

1463 à actuel : Dynastie des Tripura dont les territoires comprennent la région de Chittagong au Bangladesh, la vallée Cachar en Assam, le Mizoram et l’Etat actuel du Tripura

XIIIème -1854 : Dynastie Bodo-Kacharie sur une région correspondant a deux districts de l’actuel Asssam : Cachar (Bodo)et North Cachar Hills

1500 -1835 : Dynastie des Jintia (21 rois), dont le territoire s’étend depuis de plateau du Shillong a l’est, comprends l’actuel Meghalaya et la région du Sylhet au Bangladesh actuel.

1720 - 1948 : Dynastie des 15 rois Meitei du Manipur

PENETRATION BRITANNIQUE EN INDE ET EN ASSAM

1600 : Création de l’East India Company.

1638-1648 : Construction de la capitale de l’Empire Moghol à Delhi.

1639 : Fondation de Madras par les Anglais.

1681-1695 : La dynastie Ahom en Assam atteint son apogée sous les règnes de Gadadhâr Singh

1690 : Les Anglais fondent Calcutta.

1763 : Le Traité de Paris, qui met fin à la guerre de Sept Ans entre la France et l’Angleterre, rend à la France cinq comptoirs – Pondichéry, Yanaon, Chandernagor, Karikal et Mahé.

1765 : Par le traité d’Allahabad conclu avec l’empereur moghol Shah Alam II, les Anglais imposent leur souveraineté sur le Bengale, l’Orissa et le Bihâr.

1770 : Une grande famine affecte le Bengale et fragilise la domination anglaise.

1773 : Le Regulating Act voté par le Parlement de Londres crée un gouverneur général du Bengale. Warren Hastings occupe le premier cette fonction. Il réside à Calcutta et dispose d’une autorité nominale sur Madras et Bombay les deux autres pôles de la puissance britannique en Inde

1817 : Faisant suite à des troubles intérieurs permanents, l'armée birmane, appelée en 1810 par une faction, occupe le royaume Ahom en faisant montre d'une grande cruauté , les populations locales cherchant refuge en Inde britannique.

1819: Les Birmans lancent une campagne contre la royauté indienne de Manipur sous prétexte que son souverain n'est pas venu assister au couronnement de leur roi Bagyidaw (1819-1837). Le pays est pillé et sa population déportée en esclavage en Birmanie. L'attaque de Manipur se poursuit avec celle de l’État voisin de Cach ar, dont le prince se réfugie lui aussi en territoire britannique pour y chercher de l'aide. Les Birmans menacent de même d'autres États frontaliers de l'Inde britannique en 1823.

1823 : Découverte par Robert Bruce de l’arbre à thé dans l’amont du fleuve Brahmapoutre

1824 : Début de la première guerre anglo - birmane qui débute par l’invasion de l’Assam par les Birmans et se termine par la victoire des Britanniques et le traité de Yandabo.

1826 : Traité de Yandabo (24 février) entre la Compagnie anglaise des Indes orientales et le roi de Birmanie Bagyidaw marqua la fin de la première guerre anglo-birmane (1824-1826). Les britanniques prennent possession du royaume d'Arakan et des anciens territoires siamois du Tenasserim (Ye, Tavoy et Mergui). La dynastie Konbaung doit payer des compensations financières, s'engager à ne plus intervenir dans les affaires de l'Assam et du Manipur et accepter la présence de Britanniques dans sa capitale.

1830’s :
- La compagnie anglaise des Indes orientales prend le contrôle du Bas Assam et un protectorat est mis en place dans le Haut Assam en 1833.
- Les premiers missionnaires américains baptistes sont invités dans les collines nagas lotha par des explorateurs britanniques comme le major Jenkins.

1831 et 1924 : 11 Réserves forestières sont crées par le colonisateur britannique et placés sous le contrôle d’un Divisional Forest Officer, dans les forêts bordant l’Assam, sans que les naga soient associés aux décisions de création et à leur gestion.

1838: Le roi d’Assam, Purander Singh est déposé et les Britanniques annexent la région. L'Assam est, alors, inclus dans la Présidence du Bengale.

1840 :
- Des officiers britanniques, comprenant que « Le territoire naga n’a jamais été considéré comme partie intégrante de la suzeraineté assamais » signent avec des « rajas » nagas des traités officiels qui n’arrêtent pas les incursions naga en Assam.
- Création de l’Assam company pour la production et le commerce du thé assamais.

1835 a 1851 : 10 expéditions militaires britanniques sont montées pour punir les incursions nagas en Assam et protéger les plantations de thé britanniques.

1848 : le Gouverneur général de l’Inde, Lord Dalhoussie initie une politique de non intervention dans les affaires naga.

1850’s : Quelques mouvements populaires réclament un Assam indépendant

1851 : Les forces britanniques se retirent des territoires nagas ( jusqu’en 1878) , du fait des difficultés du terrain, des conflits permanents et du peu de rentabilité d’une occupation permanente.

1852 : Seconde guerre anglo-birmane qui se traduit par une annexion de la basse Birmanie.

1853 : L’Assam Company commence l’importation de main d’œuvre du Bengale pour travailler sur ses plantations de thé.

1866 : Les britanniques créent le Naga Hills district (avec un chef lieu à Samaguting et comprenant les villages Naga Angami, les Naga Hills du Manipur, le nord Cachar et Mikir, toute la partie nord orientale de la frontière avec la Birmanie restant hors contrôle) et favorisent le développement de plantations de thé dans les collines et territoires naga ce qui se traduit par des protestations de leur part.

1870’s : Les activités missionnaires baptistes chez les naga lotha se développent rapidement

1875 : Le territoire des Naga Lotha est annexé par les britanniques.

1870’s : Début d’une tradition d ‘ethnographie descriptive par des « ethnographes - soldats » (Butler, Woodthorpe) « puis par des « ethnographes – administrateurs » (J P Mills, J.H Hutton)

1873 : Promulgation du Bengal Eastern Frontier Regulation , connu comme « Inner Line Regulation » qui sous le prétexte de protéger des minorités autochtones dans les régions montagneuses de l’Assam restreint les arrivées d’étrangers, les activités commerciales, les transactions foncières et l’installation. La Inner Line Regulation s’applique le long de la vallée du Brahmapoutre mais laisse ouvert a l’exploitation au delà. Cette limite sera revue en 1884, 1928,1929, 1934 et en 1959 par le Gouvernement indien.

1874 : Le Schedule District Act, donne à l’Assam un statut de province séparée de l’Inde britannique

1876 : Première mission baptiste établie, par le Révérend Clark, dans la région Naga Ao, créant des conflits entre les nagas. 1878 : L’administration du Raj britannique implante une base à Kohima

1879 :
- Rebellions durant laquelle 6 000 Naga Angami assiègent et prennent Kohima qui est repris par les britanniques avec l’aide de 6 000 soldats fournis par le Raja de Manipur.
- Les Britanniques mènent des représailles contre le village naga angami de Khonoma
- le territoire des Naga Ao est annexé par les britanniques

1881 : Les Naga Hills sont déclarée « Schedule District », par application du Schedule District de 1874.

1905 (16 octobre) : Des difficultés pour la gestion de la Présidence du Bengale conduisent le vice roi de l’Inde, Lord Curzon, à la découper en une entité occidentale et une entité orientale, dans laquelle se trouve l'Assam, le Bengale oriental, les territoires des futurs États du Manipur, de l'Arunachal Pradesh, du Nagaland, du Meghalaya et du Mizoram. La province orientale prend le nom d'Eastern Bengal and Assam, avec pour capitale Dhaka, dans l'actuel Bangladesh

.

1916 - 1917 : 4000 Naga participent volontairement dans le « Labour Corps » au conflit en France, permettant à des nagas de différentes communautés de se rencontrer.

1923 :
- Création du Conseil tribal Naga Lhota
- Les exploitations de thé emploient 527 000 travailleurs en provenance de différentes parties de l’Inde.

1928 :
- Création du Conseil tribal Naga Ao
- Le « Club Naga » est formé dont les membres sont des officiels gouvernementaux ayant reçu une éducation chrétienne et plusieurs chefs des alentours des 2 villages de Kohima et Mokokchung

1929 : Le Club Naga Naga soumet un Mémorandum à la Commission Simon, signé par 20 nagas de tribus :
« Nous prions pour que le gouvernement britannique continue à protéger nos droits contre ceux qui, plus avancés que nous , voudraient empiéter dessus
».

1929 -1933 : Émergence du Culte Haraka, un mouvement, mélange d’hindouisme et d’animisme, et de nationalisme religieux naga animé par Jadunang, un Naga Rogma du Manipur, qui sera exécuté par les britanniques a Imphal en 1931, le mouvement se poursuit sous la direction de Rani Gaidiliu, qui est capturée par les britanniques en 1933 et envoyé en prison en Assam.

1937 : La Birmanie est séparée de l’Inde.

1939 :
- Les japonais occupent la Birmanie et poussent vers l’Inde en pénétrant les territoires nagas. Afin d’obtenir leur aide les britanniques promettent aux indiens l’indépendance de l’Inde
- Emergence de l’idée d’une création d’une Crown colony comprenant les Naga Hills, des territoires adjacents en Birmanie, les Chittagong Hills Tracts du Bengale oriental et le territoire du North East Frontier Agency, un ensemble de territoires ayant des populations proches ethniquement. Les Naga s’opposent a ce projet et réclament une éventuelle indépendance. Le projet de la Crown Colonie est abandonné lors des négociations d’indépendance de l’Inde et de la Birmanie.

1944 : Batailles de Kohima et Imphal qui mettent un coup d’arrêt à la pénétration des troupes japonaises dans le Nord est de l’Inde.

1945 : Création du Naga Hills District Tribal Council qui deviendra l’année suivante le Naga National Council NNC

1946 : Les Naga forment un organisme politique de plein exercice : le Naga National Council (NNC) qui fut, en 1947, reconnu par le gouvernement intérimaire de l’Inde comme la seule autorité politique des Naga.

1947
- (juin): Des négociations entre le NNC (conduite par Angami Zapu Phizo) et Sir Agbar - Hydari, gouveneur de l’Assam, se traduisent par l’ Accord Naga-Akbar Hydari (Nine Point Agreement). Il prévoyait qu’après une période de dix ans dans l’Union indienne, les Naga pourront décider librement de leur avenir
- un État séparé, l’Assam, constituée de l'actuel Assam, de l' Arunachal Pradesh, du Nagaland et du Meghalaya. Le Manipur et le Tripura ayant un statut particulier de territoires partiellement indépendants de l'Inde
- (19 juillet) : Déclaration de Gandhi: Si vous ne souhaitez pas rejoindre l’Union indienne personne ne vous forcera à le faire
- (aout) : L’attitude du gouvernement indien se durcit en partie à cause des craintes de sécession ailleurs, dans les États princiers et au Pakistan
-(14 Aout), Le jour avant l'indépendance de l'Inde, les Nagas du NNC (Phizo) déclarent l’Indépendance de leur territoire, n'appartenant, donc, pas à la nouvelle Nation;
- (15 aout) : entré en vigueur de L'Indian Independence Act, qui est l'acte du Parlement britannique qui consacre la partition des Indes et par lequel l'Inde et le Pakistan deviennent, en tant que Dominion de l'Inde et Dominion du Pakistan, deux pays indépendants du Royaume-Uni.

1948 : Phizo est arrêté et mis en prison pour « sédition ». il est libérée peu de temps après, sa famille ayant subi un grave accident automobile.

APRES L’INDEPENDANCE de l’INDE

1950 :
- (26janv) : Entrée en vigueur de la Constitution de l’Inde, comprenant (en particulier) 2 articles :
- le 5eme relatif à l’Administration and Control of Scheduled Areas and Scheduled Tribes
- le 6eme relatif à des Provisions for administration of Tribal Area in Asom, Meghalaya, Tripura, Mizoram & Arunachal Pradesh
- Zipo Angami Phizo est élu Président du National Naga Council (NNC)
- (mai), Le NNC organise un referendum et déclare que 99 % des nagas (ceux de Birmanie ne peuvent voter par interdiction du gouvernement) approuvent une sécession de l’Inde. Le résultat du referendum est rejetté par l’Inde.

1952 :
- Z A Phizo rencontre une nouvelle fois Nehru
- les Nagas s’inspirant des méthodes du Congrès (Ghandi) et lancent une campagne de non coopération civile comprenant le non-paiement des taxes et la démissions de chefs nommés par le gouvernement.

1952 et 1953 : Les Naga boycottent les premières élections générales lorsque les premiers ministres de l’Inde et de Birmanie visitent les Naga Hills. Le gouvernement d’Assam déclare que se pose un problème de « Law and Order » et interdît le NNC Monthly Newspaper. Les Assam Riffles et la Police de l’Union indienne lancent une série de raids ce qui intensifie le mouvement de désobéissance civil. Les dirigeants du NNC sont arrêtés.

1955 (a partir de) : Le NNC, engage une guérilla.

1956
- (janvier) : Le gouvernement de l’Assam déclare que les Naga Hills est une « disturbed area » et l’armée indienne s’y déploie au titre de Defence of India Act
- (22mars): Création du Naga Fédéral Gouvernement NFG hébergé chez les Naga Rengma
- une Constitution fédérale est adopté (TEXTE a traduire Doc IWGA 1956 p 28))

1956-1958 : Lutte armée : Selon le gouvernement indien, il y eu environ 1400 morts, de nombreux civils victimes de tortures et de massacres et 16 dans l’armée indienne.

1958 : L’Inde promulgue la loi martiale

1957 : Une organisation La Naga People’s Convention NPC est créée et mène une campagne en faveur de l’autonomie d’un ensemble composé du District des Naga Hills de l’Assam, des réserves forestières et du Tuensang Frontier Division de la NEFA. Le Naga Hills Tuensang Area Act crée cette nouvelle entité ( les réserves forestières n’y sont pas inclues)

1958 (11septembre) : mise en vigueur des Armed Forces (Special Powers) Acts (AFSPA) dans les Naga Hills. Les AFSPA sont des lois du Parlement de l'Inde qui accordent des pouvoirs spéciaux aux Forces armées indiennes lorsqu'elles interviennent dans les « zones agitées » (disturbed areas). Ces lois ont été successivement votées pour chacun des sept États sœurs dans le Nord-Est de l'Inde

1960 : Un 1er Accord dit « en 16 points » entre le Premier ministre Nehru et les leaders du NPC, prévoit la création d’un nouvel État de l’Union, appelé « Nagaland » sur environ un tiers des régions indiennes habitées par les Nagas. Le Nagaland Baptist Church Council joue un rôle important en initialisant les efforts de paix.

1962- 1988 : Création de 4 états des Seven Sisters States : 1962 : Anurachal Pradesh, 1963 : Nagaland, 1970 : Meghalaya, 1986 : Mizoran, 1988. Les 3 Etats d’Assam, du Manipur et du Tripura étant devenu des Etats de l’Union Indienne lors de l’Indépendance de l’Inde.

1963
- (1er décembre) : L’Etat du Nagaland est proclamé comme 16 ème membre de l’Union indienne. Il ne comprend ni Gouverneur, ni Haute Cour. Et le respect de la loi et de l’ordre reste sous le contrôle du gouvernement de l’Assam. Le NNC et le NNG ne reconnaissent pas ce nouvel Etat. Des conflits violents se poursuivent avec l’armée indienne.
- Des négociations entre les « fédéralistes » (la résistance clandestine) et le gouvernement indien, reprennent, grâce en grande partie, aux efforts de médiation du révérend Michael Scott, qui avait aidé Z.A.Phizo à s’installer à Londres et avait aussi de bonnes relations avec Nehru.

1964
- (31 janvier-2 février) : The Nagaland Baptist Church Council (NBCC) au cours de sa 3eme Convention à Wok
ha, auquel participe 5 000 nagas représentatifs de toutes les tribus du Nagaland émet une résolution approuvant les « Négociations de paix ».
- (23 Mai) : Signature d’un Accord de cesser le feu négocié avec l’aide d’une Peace Mission animée par le révérend Scott, du NBCC

1965 : Indépendance de l’État du Bengladesh

1966 : les négociations échouent et le révérend Scott est déporté.

1967 : Création du National Socialist Council of Nagaland (NSCN)

1969 : Les élections générales donnent une majorité aux organisations naga favorables a une approche fédéraliste

1970 : Création de l’État du Meghalaya, membre de l’Union indienne

1972 :
- 31 Aout : Le gouvernement de l’Inde décide d’interdire le Conseil National Naga (Naga National Council), le Gouvernement Fédéral Naga (GFN) et l’Armée fédérale Naga
- 31 décembre : fin de la période de cessez le feux
- Le Nagaland Peace Council (NPC) est reconstitué à l’initiative des chefs religieux.
- Le gouvernement de l’Inde, crée 2 Etats membres de l’Union indienne : le Mizoram a partir du district des monts Lushai et le Meghalaya ( « Séjour des nuages »)
- le NEFA devient un Territoire de l’Union sous le nom d’Arunachal Pradesh

1975 :
- Le gouvernement indien suspend le Gouvernement d’Etat du Nagaland, en y substituant un gouvernement dirigé en direct depuis Delhi.
- (11 novembre) : Les Accords de Shillong sont signés entre le Gouverneur du Nagaland (L.P Singh) représentant du Gouvernement de l’Inde et les leaders du National Naga Council NNC. Le NNC accepte inconditionnellement la Constitution indienne et accepte de déposer les armes.
- Le Conseil national socialiste du Nagalim (NSCN) est créé et rejette cet accord.

1978 : Création du Naga People’s Movement for Human Rights NPM- HR

1986 : Création de l’État du Mizoram, membre de l’Union indienne.

1992-1993 : Violences entre Naga et Kuki au Manipur.

1997 : Le gouvernement indien accepte d’entrer, avec le NSCN (Isaak/Muivah), dans des pourparlers de Paix inconditionnelle. Un cessez-le-feu est approuvé rapidement et est prolongé plusieurs fois.

2004 (mai) : prise de fonction de Manmohan Singh (Parti du Congrès)

2007
- (octobre) : Le Naga People Mouvement for Human Rigths - NPM-HR organise une journée « Conférence sur les Droits de l’Homme au sujet de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones» à Ukhrul
- (23 novembre) : création du NSCM (U-Unification)

2010 :
- Engagement d’un processus de réconciliation entre les différents composantes du mouvement naga par la constitution d’un Joint Working Group (The Forum for Naga Reconciliation (FNR) composé du NSCN-IM, du Government of the People’s Republic of Nagaland/National Socialist Council of Nagaland (GPRN/NSCN) et du Naga National Council (NNC).
- les Nagas des quatre districts de Manipur appellent le gouvernement de Manipur (GoM), a « un gouvernement communal » et demandent un accord politique alternatif pour les Nagas du Manipur jusqu’à ce qu’une solution à long terme soit trouvée au problème politique Indo‐Naga.

2011
- (juin) : le NSMN (Kaplan), éclate en 2 mouvements.
- (26 aout) : NSCN-I, NNC and GPRN/NSC, signent le “Naga Concordant”dont l’objectif est d'accélérer le processus de former éventuellement un gouvernement national Naga pour tous les naga. - (novembre) : le Seven Sisters Post (SSP) publié un article intitulé le « Corps supra - étatique» lien IW 2012

2014
- (février) : les meitei du Manipur demande a être inscrit dans la liste des Schedule Tribes - ST
- (28 mai) : prise de fonction de Narendra Modi de l’Alliance Nationale Démocratique, conduite par le Bharatiya Janata Party.
- fortes tensions au Manipur, entre les organisations naga et le GOM (Gouvernement du Manipur)

2015
- (10 avril) : Création du NSCN (R - Reformation)
- (3aout) : Après plus de 80 rencontres pendant 18 années, le GOI - Gouvernement Indien et le NSCM- IM signent le cadre d’un Accord de paix (The agreement), contesté par le NSCM- K et le NNC. - (dec) : création du Eastern Naga National Government au Myanmar

2016
- (14 sept) : les représentants de 2 groupes tribaux les Naga Sumi et les Naga Lotha se retirent du Naga Hoho, l’organisation représentatives de toutes les tribus naga
- (octobre): blocage naga de Imphal au Manipur.

Sources:

L'exception du Nord-Est de l'Inde: de la frontière aux premières lignes. Akshita Manjari Bhanjdeo, Bard College
Intégration du Nord-Est: le processus de formation de l'état. Kyoko Inoue.

Retour