Mécanisme d'assistance pour les peuples autochtones:
présentation des demandes


En juin 2006, la Banque mondiale et le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont signé un accord transférant le Mécanisme d’octroi de subventions de la Banque mondiale pour les peuples autochtones au FIDA, où il a été rebaptisé Mécanisme d'assistance pour les peuples autochtones (le "Mécanisme").

Le FIDA a affecté une proportion significative des fonds alloués au titre de ses prêts et dons à l'appui des populations autochtones, des populations tribales et des minorités ethniques de différentes régions du monde. Fort de cette expérience, le FIDA a constaté que l'on peut accroître considérablement l'impact des activités visant à renforcer les capacités, à promouvoir un développement répondant à l'initiative locale et à encourager un sentiment d'appropriation des projets lorsque la gestion des ressources et des fonds est confiée directement aux communautés autochtones et à leurs institutions.

Le Mécanisme a pour vocation d'appuyer les aspirations des populations autochtones et tribales et d'aider à répondre aux besoins de développement de leurs communautés. Il appuie, par le biais de petits dons, des projets d’une durée maximum d’un an qui s'attachent à intégrer les populations autochtones aux opérations de développement, à améliorer leur accès aux processus clés de prise de décisions, à les mettre à même de trouver des solutions aux problèmes auxquels ces populations sont confrontées et à prendre part à la collaboration dans les domaines publics et privés. Les projets appuyés par le Mécanisme tendent à sauvegarder la culture, l'identité, les ressources naturelles et les savoirs autochtones ainsi qu'à assurer le respect des droits de propriété intellectuelle et des droits de l'homme.

Le Mécanisme est dirigé par un Conseil qui assume les responsabilités des opérations et en détermine les orientations générales. Le Conseil, où siègent une majorité de représentants des populations autochtones et tribales, examine les demandes de dons et formule des recommandations finales à ce sujet. Le Conseil travaille en étroite collaboration avec les fonctionnaires du FIDA qui sont chargés des aspects administratifs et financiers du Mécanisme.

Source : http://www.ifad.org/english/indigenous/grants/f/call.htm