FAO
Organisation des Nations Unies pour
l'Alimentation et l'Agriculture


Les domaines thématiques les plus importants dans lesquels la FAO travaille avec les peuples autochtones sont les suivants

  • Nutrition et sécurité alimentaire : la FAO cherche à faire prendre conscience des systèmes alimentaires, du droit à la nourriture, des habitudes alimentaires et des modes de gestion des ressources des peuples autochtones, à l’aide de publications, de recherches et de projets visant à relever les niveaux de sécurité alimentaire et de nutrition des communautés autochtones.

  • Terre : la terre joue un rôle central pour les moyens d’existence et l’identité des peuples autochtones, mais leurs revendications territoriales conduisent souvent à des conflits avec les autorités nationales. La FAO prend part à des projets et des politiques qui visent à renforcer la démarcation des terres et la sécurité de jouissance des terres des peuples autochtones.

  • Communication : la communication joue un rôle fondamental en comblant les lacunes dans l’information et en donnant aux groupes marginalisés plus de force sur le plan politique. Des outils comme la radio communautaire et autres plateformes de communication aident à partager les expériences et à donner aux peuples autochtones la possibilité de faire davantage entendre leur voix.

  • Indicateurs culturels : la FAO a pris l’initiative de recueillir et de développer des indicateurs culturels des systèmes alimentaires et agro-écologiques des peuples autochtones. Le but est de mesurer les impacts, les rapports et les interactions entre la culture indigène et les pratiques agro-écologiques durables.

  • Développement de la petite entreprise : la FAO participe aux efforts visant à améliorer les capacités productives et les possibilités de développement économique des peuples autochtones, tout en les aidant à conserver leur identité culturelle.

  • Action au niveau des politiques et activités d’intégration : la FAO s’emploie à stimuler des changements positifs dans les politiques liées aux questions autochtones. Elle mène également des activités d’intégration pour sensibiliser aux droits et aux besoins des peuples autochtones.

  • Ressources naturelles, environnement et biodiversité : les peuples autochtones ont des liens très forts avec l’environnement, mais leur aptitude à s’adapter aux modifications du milieu est menacée par le changement climatique et la perte des connaissances. La FAO essaie de contrecarrer cette vulnérabilité croissante au bénéfice des générations présentes et futures.

  • Langues : dans le but d’augmenter la participation des populations locales et de préserver les connaissances précieuses des ruraux, la FAO enregistre des expressions indigènes concernant l’alimentation et l’agriculture et diffuse des informations dans des langues locales.

Source: http://www.fao.org/docrep/013/i1857f/i1857f00.htm